06 mai 2007

Episode 6 – Knockin' on Heaven's Door

Cybersoft 2053 - Episode 6 –  Knockin' on Heaven's Door

Trois jours que je n'avais ni mangé ni dormis; je me sentais sale, et mes vêtements étaient encore humides de mon passage dans les égouts … mais j'étais vivant, pour le moment.
J'avais été obligé de me cacher, car en essayant de rejoindre mon appartement, j'avais aperçu la Milice Municipale qui avait investi mon immeuble. Elle posait un tas de questions à mon sujet. Impossible donc de me glisser chez moi sans alerter le gardien, et comme il ne me portait pas dans son cœur, il se ferait un malin plaisir de me donner pour une poignée de Crédits.

Je me dirigeai alors vers Vénus-Ville, le quartier "chaud" où régnait prostitution, drogue, mais où l'on trouvait aussi les derniers établissements qui servaient une nourriture "naturelle". C'est l'adresse d'un de ces établissements que le gardien des Archives avait griffonné sur le bout de papier, et sur la devanture on pouvait lire "Fast Food de la Dernière Chance".
Ca avait l'air prémonitoire…Je poussai la porte et entrai.

Une fumée noyait la minuscule salle dans un épais brouillard.
Sur la droite, perchée sur un tabouret une prostituée aux cheveux rouges d'à peine 16 ans à la mini-jupe en plastique transparente sirotait à la paille un breuvage verdâtre.
A une table un clodo cuvait son vin et ronflait,  derrière le comptoir , le barman, un jeune homme qui astiquait ses verres fumait, bien que je n'en avais jamais vu, ce que je pensai être une cigarette.
- "on vous sert quelque chose ??" me lança-t-il
- "je suis à la recherche de quelqu'un, une certaine Carole"
- "ici on sert plein de gens toute la journée, mais j'ai jamais entendu ce nom là…"
- "je dois à tout prix parler à cette dame" et je plongeai ma main dans ma poche intérieure pour en tirer le bout de papier écris par le gardien.
Je n'eu pas le temps de comprendre ce qui c'était passé, mais en un instant je me retrouvai avec trois armes pointées sur la tête, celle du barman, celle de la call-girl, et celle du pochetron qui faisait en fait semblant de dormir.
- "reste calme mon chou, et montre nous tes mains…tout doucement" me lança la gamine.
Je posai lentement mes mains sur le comptoir, et montrai le message écrit en hâte.
- " j'ai de gros ennuis, et je cherche cette femme, elle seule peut m'aider"
- " qui t'a donné cette adresse ???" me demanda le barman, après avoir lu le papier, tout en posant son Plasma-Gun entre mes deux yeux.
- "un vieil homme qui bosse chez nous, à Cybersoft, un certain Bill, je l'ai rencontré par erreur il y a 5 jours, et cela ne m'a attiré que des problèmes depuis !!!"
L'atmosphère était pesante, personne ne disait plus rien, et je pressentais la fin de mon aventure. De toute façon j'étais à bout de force, je fermai les yeux et pris une ample respiration…
- "baissez vos armes les enfants, tu aurais dû commencer par là mon garçon" fit une voix dans la pénombre.
- "suis moi, nous serons plus à l'aise pour discuter dans l'arrière salle"

Je suivis l'ombre, empruntant un escalier en colimaçon qui descendait jusqu'à une cave voûtée, il fallait croire que j'étais destiné à passer le reste de ma vie dans des sous-sols…
La pièce était éclairée par de nombreuses bougies, une odeur d'encens se dégageait de petits bâtonnets qui se consumaient lentement.
Quatre fauteuils en cuir rondouillards encadraient une table basse en osier; mon hôte d'un geste m'invita à m'asseoir, et prit le siège d'en face.

Je pu voir enfin son visage.
C'était une vieille femme aux traits tirés, ses longs cheveux gris étaient noués en tresses, elle me souriait et son sourire avait quelque chose d'apaisant.
- " c'est moi que tu cherches mon garçon. A la vue des tes vêtements tu ne dois pas souvent fréquenter les bas-quartiers, alors dis moi pourquoi tu veux me rencontrer, et donne moi des nouvelles de ce vieux Bill"
Je lui racontai toute mon histoire, ma rencontre avec le gardien des Archives, la fouille de mon bureau, mon entretien avec le PDG de CyberSoft, la tentative d'assassinat manqué de l'Agent Orange, ma fuite par les égouts, la surveillance de mon appartement et mon périple pour arriver à Vénus-Ville.
- "Voilà  tout ce qui c'est passé; tout ce que je sais c'est que le votre ami Max doit être aux mains des agents de Cybersoft à l'heure qu'il est, et que je dois retrouver d'après lui un certain Boris, qui est le clef de l'énigme …"
- "Cela me semble improbable ?'! Je ne pense pas que je te sois d'aucune aide !!"
- "Pourquoi, vous ne le connaissez pas ?"
- "Si, mais le seul Boris que je connaisse …est mort … et il y a de cela bien longtemps !!" elle prit sa tête entre ses mains et se mit à pleurer…

Après un long moment, elle essuya enfin ses larmes, se leva, et vint s'asseoir près de moi. Elle prit alors mes mains dans les siennes asséchées par le temps et me dit …
- " mais laisse moi te raconter une histoire, une histoire vieille de 40 longues années…"

to be continued...

G.o.T

Posté par god_of_thunder à 01:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Episode 6 – Knockin' on Heaven's Door

Nouveau commentaire